Nord-Kivu : Le Directeur de l’EP Miringati à Lubero kidnappé avec l’un de ses collaborateurs

95

Le Directeur de l’Ecole Primaire Miringati et l’un de ses collaborateurs kidnappés par des présumés combattants Maï-Maï, le soir de jeudi 22 septembre 2022. C’est une information confirmée à yabisonews.cd par le fonctionnaire délégué de l’Etat à Bukununu-Mubana dans le territoire de Lubero au Nord-Kivu.

 

Selon Mumbere Mugheni Amini, c’est depuis quelques temps que ces combattants sous le contrôle de Kiyibudja Etoile font la loi dans son entité. Notre interlocuteur poursuit que ce kidnapping ne fait qu’accroitre la misère de la population dans une entité sous le contrôle de ces Maï-Maï Kyandenga, en connivence avec les ADF.

« La situation est vraiment chaotique dans le Graben… Depuis hier jusque maintenant, nous ne connaissons pas où sont ces deux gens. Il y a vraiment une psychose totale au sein de son école et dans le milieu de la part de la population. Nous demandons vraiment aux autorités de Kinshasa et de la province de faire tout pour que ces gens soient libérés », a-t-il plaidé.

 

Le fonctionnaire délégué de l’Etat à Bukununu-Mubana craint que Bukununu et Mubana deviennent un grand bastion des ADF dans quelques matins. Il mentionne que des Mai-Mai Kyandenga ont aussi installé leur Quartier Général à Kaviniro toujours dans le territoire de Lubero.

Parmi les éléments clés qui entrainent l’insécurité dans ces entités, notre source évoque aussi des conflits de pouvoir coutumier et de terres, notamment à Lunyatsenge, Matolu, Vupwanza, Vukendo et plusieurs autres entités du Graben en général. Ainsi appelle-t-il sa hiérarchie à penser autrement la sécurité des populations.

 

Visesa Louangel