« Outrage au chef de l’État » : « Félix Tshisekedi lui-même a beaucoup insulté Joseph Kabila sans qu’il soit arrêté » (Franck Diongo)

« Félix Tshisekedi lui-même a beaucoup insulté Joseph Kabila sans qu’il ne soit arrêté pour outrage. Quel est le parti qui insulte plus que l’UDPS ? », s’est interrogé Franck Diongo ce vendredi 28 octobre au cours d’une conférence de presse.

Le président du parti Mouvement lumumbiste progressiste (MLP) s’est opposé à l’éventualité de hausser le taux de la peine pour l’infraction d’outrage au Chef de l’Etat comme souhaité par le procureur de la Cour de cassation.

Le procureur général près la Cour de cassation, plus haute juridiction judiciaire en RDC, a plaidé, lors de la dernière rentrée judiciaire, pour un durcissement des peines d’outrage au chef de l’État.

Instituée depuis 1963, la loi qui crée ce délit est lapidaire dans le code pénal congolais, et souvent critiquée pour son caractère répressif. Les organisations de la société civile s’en inquiètent alors que l’opposition et les mouvements citoyens dénoncent depuis deux ans ce qu’ils qualifient de répression judiciaire contre les voix dissidentes.

Ramami