«Présence» des soldats rwandais aux frontières de la RDC : L’A2R encourage Félix Tshisekedi à poursuivre les efforts diplomatiques et “surtout” militaires (Déclaration)

L’Alliance pour la Réforme de la République (A2R) encourage Félix Tshisekedi à poursuivre non seulement ses efforts diplomatiques, mais aussi et surtout recourir à l’option militaire, pour faire échouer la déstabilisation du pays par le Rwanda dont les militaires sont signalés aux frontières de la RDC.

Dans une déclaration faite ce jeudi 29 septembre, ce groupement politique dirigé par Henriette Wamu Ataminia a fait mention des “voix qui s’élèvent au Congo-Brazzaville et en RCA contre les menaces que représentent des éléments des forces de défense du Rwanda dans les localités frontalières avec la RDC”.

“(…) Tout en dotant nos forces de défense et de sécurité, des moyens conséquents pour restaurer l’autorité de l’État et de garantir la paix sur toute l’étendue du territoire national, à l’Est et à Kwamouth en particulier”, a souhaité l’A2R.

L’A2R est convaincue qu’ “aujourd’hui plus que jamais, le moment est venu pour le peuple congolais de se mobiliser comme un seul homme derrière le Président de la République, Commandant suprême de nos forces Armées pour la défense de notre patrie menacée dans son existence comme État souverain”.

Dans cette déclaration lue par sa présidente nationale en la personne d’Henriette Wamu, l’A2R s’est dit satisfaite du “message courageux et clair que le Président de la République a lancé au monde du haut de la tribune de la 77ème Assemblée Générale des Nations Unies à New York”.

A ce sujet, l’A2R a relevé qu’ “à cette occasion, Félix Tshisekedi a fait un discours sans complaisance et sans langue de bois”. Et d’ajouter : ” Le Président de la République a cité sans détour le Rwanda, principal soutien du M23, comme un des principaux pays agresseurs de la RDC qui déstabilise la partie Est de notre pays”.

Aussi, poursuit la plateforme d’Henriette Wamu, “dans un élan patriotique, le Président de la République a-t-il demandé que le rapport des experts des Nations Unies soit distribué à tous les membres du conseil de sécurité”.

Une des plateformes de l’Union sacrée, l’A2R a laissé entendre qu’ “aujourd’hui, il ne fait l’ombre d’aucun doute que ce message fort rencontre l’adhésion de l’ensemble du peuple congolais qui aspire à la paix, à la sécurité et au développement, mais aussi d’autres peuples à travers le monde”.

Voilà pourquoi cette formation politique a remercié les pays amis notamment la Pologne, le Burundi et la Belgique, “qui ont, du haut de la tribune de l’Assemblée générale des Nations Unies, dénoncé l’hypocrisie et la politique de deux poids deux mesures de la communauté internationale face à l’agression de la RDC par le Rwanda”.

Ramamiq

Partager

Votre marque mérite une visibilité

Mettre votre publicité ici (365 x 270 px)
Derniers articles
Catégories

Restez connecté

Rejoignez notre newsletters pour être informé de toutes nos publications.