Processus électoral : Denis Kadima et Rita Bola échangent sur l’enrôlement des électeurs du territoire de Kwamouth en conflit intercommunautaire

La Gouverneure du Maï-ndombe Rita Bola a été reçue ce mercredi 28 septembre 2022 par le président de la commission électorale nationale indépendante Denis Kadima, afin d’échanger sur le processus d’enrôlement des électeurs au territoire de Kwamouth, en proie à un conflit intercommunautaire entre Teke et Yaka.

« Nous sommes venues à la CENI pour en savoir davantage en ce qui concerne l’enrôlement des électeurs qui se fera bientôt. Nous venons d’avoir les assurances pour notre province plus particulièrement dans le territoire de Kwamouth, qui est un peu dépeuplé suite au conflit qui oppose deux tribus dans ce territoire », a déclaré la gouverneure Rita Bola, à l’issue de ces échanges.

En outre, la cheffe de l’exécutif provincial de Maï-Ndombe indique avoir voulu prendre connaissance des dispositions prises par la centrale électorale et le gouvernement central pour le retour des déplacés à Kwamouth afin de participer à la campagne d’enrôlement.

«(…) Il était question de connaître la conduite à tenir au regard des stratégies mises en place par la CENI et le gouvernement central afin que nous puissions faire revenir cette population de manière à ce qu’elle participe à l’enrôlement. Nous avons obtenu des assurances du responsable de la CENI, qu’il y aura bel et bien enrôlement des électeurs à Kwamouth », a-t-elle ajouté.

Ces affrontements entre Teke et Yaka ont fait plus de 150 morts et occasionné le déplacement massif et brusque de la population du territoire de Kwamouth vers les contrées voisines. Ils sont au moins 15.000 au Kwilu, plus de 18.000 au Kwango et des milliers au territoire de Bolobo, dans la province de Maï-Ndombe.

Patrick Matanga