Processus électoral : Le test  »grandeur nature » des Kits d’enrôlement des électeurs lancé au Kongo-Central

133

La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), a procédé au lancement du test « grandeur nature » des kits d’enrôlement des électeurs, depuis le 21 septembre 2022, dans le territoire de Luozi au Kongo-Central.

Gérard Bisambu et Ilongo Tokole, membres de la plénière de la Centrale électorale ont par la même occasion, supervisé cette opération dont le go a été donné à l’institut Vibidila.

Devant la presse, Mr. Gérard Bisambu a rapporté que ce test grandeur nature permettra à l’institution d’appui à la démocratie de vérifier la fiabilité des kits d’enrôlement des électeurs avant sa production à grande échelle par la firme sud-coréenne Miru Systems.

« C’est une opération préliminaire et expérimentale, qui a la nécessité de pouvoir corriger les éventuelles erreurs qu’on trouverait dans la fonctionnalité des kits, de manière à améliorer la finalisation des matériels que nous allons utiliser pour l’enrôlement des électeurs au mois de décembre », a-t-il indiqué.

Après essai, ce membre de la plénière de la CENI a loué la performance de ces matériels.

« Nous sommes contents de constater que la machine est performante, elle prend convenablement en charge les informations qu’on lui donne dans un temps raisonnable. Je crois qu’au fil du temps, l’opération se déroulera encore plus vite», a déclaré Gérard Bisambu.

En sa qualité de premier requérant à obtenir ce spécimen, Jean-Claude Vuemba, Président de l’Assemblée Provinciale du Kongo-Central, a invité la population du territoire de Luozi à s’enrôler massivement.

« Je lance un appel à mes sœurs et frères de Luozi. Venez nombreux vous faire enrôler(…) Donc, enrôlez-vous massivement pour augmenter le nombre des sièges à Luozi», a invité J-C, Vuemba.

C’est depuis le lundi 19 septembre 2022 que le rapporteur de la CENI a réceptionné le premier lot des kits d’enrôlement des électeurs fabriqués par la société sud-coréenne Miru systems C.o pour les opérations d’enrolement des électeurs prévues au mois de décembre de l’année en cours.

À noter que cette cérémonie de lancement, a connu la participation des agents et cadres de la CENI, des autorités politico-administratives et la population venue pour la circonstance.

Christian-Timothée Mampuya