Prolongation de l’opération d’enrôlement des électeurs: La CIME salue la décision de la CENI

Prolongation de l'opération d'enrôlement des électeurs: La CIME salue la décision de la CENI

La Commission d’intégrité et médiation électorale (CIME) salue la décision de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) du dimanche 22 janvier 2023 accordant une prolongation de 25 jours à l’opération de la révision du fichier électorale dans la première aire opérationnelle.

A travers un communiqué, la CIME dit avoir apprécié “à juste titre le sens de responsabilité et du devoir dont a fait montre le management de la CENI en prenant cette décision lucide et courageuse qui permet la poursuite du processus électoral”.

La CIME exhorte la population, de manière générale, à ne plus attendre la dernière minute, mais plutôt à se saisir de l’opportunité de cette prolongation accordée par la CENI pour aller se faire enrôler massivement. “Car, a-t-elle affirmé, ceci leur donne droit non seulement à être électeur et éligible, mais aussi à l’acquisition d’une carte nationale d’identité délivrée par l’Office National d’Identification de la Population (ONIP)”.

La Centrale électorale a décidé de prolonger de 25 jours l’opération de révision du fichier électoral dans la première aire opérationnelle qui devrait se clôturer le 23 janvier. Ces opérations d’identification et d’enrôlement des électeurs avaient démarré le 24 décembre 2022 dans les provinces du Kongo-Central, Kinshasa, Kwango, Kwilu, Mai-Ndombe, Equateur, Mongala, Nord-Ubangi, Sud-Ubangi et Tshuapa.

Ramami