RDC – Affaire Stanis Bujakera : Le tribunal autorise une contre-expertise pour réexaminer les éléments à charge

Le tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe a accédé à la demande de contre-expertise formulée par la défense de Stanis Bujakera, journaliste congolais détenu depuis deux mois à la prison centrale de Makala.

Stanis Bujakera, directeur de publication adjoint du média en ligne Actualité.cd, est poursuivi depuis début septembre pour “faux en écriture, falsification des sceaux de l’État” et “propagation de faux bruits”. Il lui est reproché d’avoir partagé et possiblement falsifié un document attribué à l’Agence nationale de renseignements (ANR).

Lors de l’audience de ce jour, qui s’est tenue à la prison centrale de Makala à Kinshasa, le tribunal a donné son feu vert à la requête des avocats de Stanis Bujakera demandant une contre-expertise du rapport présenté par le ministère public. Selon lequel, il est l’auteur de la falsification du document et des sceaux de l’ANR.

“Le Tribunal a accédé à notre demande d’une contre-expertise sur le rapport présenté par le ministère public mais aussi sur notre requête d’apporter le sceau authentique de l’Agence nationale des renseignements que notre client aurait falsifié”, a déclaré Maître Jean-Marie Kabengela, un des avocats du journaliste.

Le tribunal a renvoyé l’affaire à deux semaines, le temps pour la défense de notifier les experts désignés, un Congolais et un Canadien, afin qu’ils mènent leur contre-expertise. Ses avocats espèrent que celle-ci permettra d’innocenter leur client et mettre fin à sa détention qui dure depuis plus de deux mois.

Christian-Timothée Mampuya

Partager

Votre marque mérite une visibilité

Mettre votre publicité ici (365 x 270 px)
Derniers articles
Catégories

Restez connecté

Rejoignez notre newsletters pour être informé de toutes nos publications.