RDC: après avoir dirigé l’Union africaine, Félix Tshisekedi convoite  la présidence de la SADC

410

Dans  le traditionnel discours de célébration de la date du 30 juin, jour de l’accession de la RDC à l’indépendance et à la souveraineté internationale, le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi a brossé son bilan du 30 juin 2020 au 30 juin 2021.

Après avoir rendu hommage aux pères de l’indépendance, particulièrement à Patrice Emery Lumumba et Joseph Kasavubu, le président Félix Tshisekedi a parlé de manière succinct de ses réalisations sur le plan de la politique intérieure, sécuritaire, économique et social, diplomatique mais aussi environnemental.

Sur le plan diplomatique, Félix Tshisekedi a parlé de ses efforts entrepris répondant à la position géopolitique de la RDC et de sa vision  géostratégique sur le continent. C’est dans le même ordre d’idée qu’il a annoncé l’ambition de la RDC de diriger la présidence de la SADC en 2022.

« C’est dans le même ordre de pensée que la République démocratique du Congo entend accéder à la présidence de la Communauté de développement d’Afrique australe  (SADC) en 2022 », a-t-il annoncé.

Toujours dans le cadre de sa vision géostratégique, le président de la République a rappelé le processus en cours de l’adhésion de la RDC à la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Est. Cette adhésion fera de la  République démocratique du Congo un pont incontournable entre plusieurs communautés régionales du continent africain, selon Félix Tshisekedi.

Il sied de rappeler que le président de la République a prononcé ce discours depuis la ville de Goma, où il a installé son quartier général depuis le 11 juin 2021 afin de suivre de près la mise en exécution de l’état de siège décrété par lui.

Sandrine Fundi