RDC : Augustin Kabuya accuse Kabila et son camp d’entretenir la rébellion du M23

Augustin Kabuya, le secrétaire général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), le parti du président Félix Tshisekedi, a ouvertement accusé ce samedi l’ancien président Joseph Kabila et son camp politique d’être derrière la résurgence de la rébellion du M23 dans l’est de la RDC.

S’exprimant lors d’une matinée politique organisée au siège de l’UDPS à Kinshasa, M. Kabuya a déclaré que « les gens qui sont en train de bloquer l’avancement du pays c’est toujours Joseph Kabila avec sa famille politique ». Il a affirmé que lorsque Kabila était au pouvoir, il s’opposait aux réformes de Tshisekedi, mais qu’avec sa défaite électorale, « ils ont ressuscité leur M23 ».

Selon le numéro 1 de l’UDPS, Kabila et son entourage ont placé l’ancien président de la commission électorale (CENI) Corneille Nangaa, à la tête du groupe rebelle Alliance Fleuve Congo , leur objectif est de déstabiliser le gouvernement de Tshisekedi et de créer un climat socio-politique volatile.

CT. MAMPUYA