RDC-Congo : Kinshasa adopte la ratification de l’accord relatif au financement de construction du pont route-rail Kinshasa-Brazzaville

Le gouvernement de la RDC a adopté, le vendredi 10 décembre lors du conseil des ministres, le projet de loi portant autorisation de la ratification de l’accord relatif au financement, à la construction et à l’exploitation du pont route-rail sur le fleuve Congo entre les villes de Brazzaville et Kinshasa.

Selon le compte-rendu du conseil des ministres présidé en vidéoconférence par Félix Tshisekedi, ce texte sera soumis au Parlement pour permettre aux bailleurs de fonds de décaisser les moyens nécessaires pour le début des travaux.

“Le coût total du projet, incluant notamment les coûts des travaux, les coûts de développement et les charges financières, s’élève à 713,4 millions d’euros”, peut-on lire dans le compte-rendu.

D’après le porte-parole du Gouvernement,  Patrick Muyaya, cet arrangement
démontre les principes de coopération entre ces deux pays.

“Cet accord signé détermine les principes de coopération entre les Etats dans le cadre de la mise en œuvre du projet dans tous ses aspects liés tant au financement, à la conception, à la construction, à l’exploitation qu’à l’entretien aussi bien du pont route-rail que des postes de contrôle unique frontaliers et des positions des voies d’accès situées entre le pont et les postes de contrôle unique frontaliers”, a-t-il souligné.

Selon les premières prévisions, ces travaux de construction devraient débuter en août 2020 ont été repoussés, selon le Gouvernement, en 2023 et seront mis en exploitation dès 2028.

A noter que cet accord a été conclu le 11 novembre 2019 à Johannesburg, en Afrique du Sud, entre la RDC et la République du Congo.

Israël Senga