RDC : Constant Mutamba ambitionne le porte-parole de l’opposition pour « empêcher Kagame de prendre en tenaille ce bloc politique »

Lors d’une matinée politique organisée à Kinshasa ce week-end, le député national et ancien candidat à l’élection présidentielle de 2023, Constant Mutamba a exprimé sa volonté de « contrer » l’influence du président rwandais Paul Kagame sur l’opposition politique en République démocratique du Congo (RDC).

Président de la Dynamique de la participation citoyenne (Dypro), une plateforme de l’opposition, M. Mutamba souhaite placer l’un de ses cadres à la tête du porte-parolat de l’opposition congolaise. Selon lui, cela est nécessaire pour empêcher Paul Kagame de « prendre en tenaille » les opposants au régime du président Félix Tshisekedi.

En effet, M. Mutamba accuse le dirigeant rwandais d’avoir « réussi à infiltrer une bonne partie de l’opposition politique congolaise ». Il estime que « la plupart de ceux qui se disent opposants ne le sont qu’envers le pouvoir en place », et « non envers ceux qui nous envahissent, nous tuent ».

Devant ses partisans, Constant Mutamba a prôné un amour inconditionnel de la RDC et a déclaré qu’il ne ferait « jamais allégeance à Paul Kagame ». Il a appelé la justice congolaise à poursuivre les Congolais faisant allégeance au président rwandais.

Avec cette annonce, Constant Mutamba entend défendre une opposition congolaise souveraine et réaffirmer son opposition aux ingérences rwandaise en RDC, qu’il dénonce régulièrement.

CT. MAMPUYA