RDC – Culture : Décès du guitariste congolais Rigo Star

La musique congolaise est en deuil avec la disparition du guitariste Rigo Star, décédé le 26 octobre en France à l’âge de 68 ans. De son vrai nom Bamundele Rigobert, l’artiste s’est éteint des suites d’une maladie à Reims.

Figure majeure du soukous dans les années 1970-1980, Rigo Star a marqué de son talent les plus grands groupes comme Viva La Musica de Papa Wemba et Afriza International de Tabu Ley Rochereau. Il s’illustre également en solo avec trois albums enrichissant le répertoire musical congolais.

Mais c’est surtout sa collaboration sur la durée avec la diva M’bilia Bel qui a consacré sa notoriété. On lui doit des plages instrumentales devenues cultes dans « Phénomène » et « Ironie ». Doté d’un style inimitable, il signe des solos de guitare d’une virtuosité sans pareille.

Au-delà de ses productions personnelles, Rigo Star prête sa patte musicale à de nombreux artistes dont Koffi Olomide, Bozi Boziana ou encore Fally Ipupa. Sa maîtrise technique hors pair fait de lui une référence dans le monde de la 6 cordes.

Avec sa disparition, la musique congolaise perd l’un de ses plus grands ambassadeurs culturels. Pendant plus de quatre décennies, le regretté guitariste a fait progresser les répertoires en y insufflant sa créativité débordante. Rigo Star laisse un héritage musical inestimable pour les générations futures.

Christian-Timothée Mampuya