RDC-Discours du Président à la Nation : « Félix Tshisekedi devrait commencer son combat par l’extraction des infiltrés au sein des FARDC »(Société civile du Nord-Kivu)

Pour la société civile du Nord-Kivu, le président de la République Démocratique du Congo devrait commencer son combat par l’extraction des infiltrés au sein des Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC). Le vice-président de la structure citoyenne s’est ainsi exprimé au lendemain du discours de Félix Tshisekedi à la Nation.

Se confiant à yabisonews.cd ce vendredi, Edgar Mateso reconnait que le message du président a rencontré la volonté du peuple. Parlant de la guerre imposée à la RDC par le Rwanda à travers le M23, il estime que Felix Antoine a déjà préparé les moyens afin que les forces de défense et de sécurité chassent l’ennemi hors des frontières du pays.

Un autre aspect soulevé par le vice-président de la société civile du Nord-Kivu est de demander au chef de l’Etat de commencer son combat au sein des FARDC par l’extraction des éléments infiltrés. Dans le cas contraire, l’ennemi risque de prendre le dessus sur les FARDC.

« Nous espérons que le Président a pris les dispositions nécessaires pour qu’une fois les opérations lancées, le Rwanda ne prenne pas le dessus sur nous. Surtout que nous avons toujours décrié une infiltration au sein de l’armée congolaise. Il devrait de commencer son combat au sein des FARDC par l’extraction des éléments infiltrés », argumente Edgar Mateso.

Parlant de la constitution des groupes de vigilance, le vice-président de la société civile salue cette mesure. Edgar Mateso souligne que par cet appel, le président reconnait que sans le soutien du peuple, l’armée ne peut rien. C’est pourquoi il demande à ce que ces civils soient bien formés dans le renseignement et le maniement des armes à feu afin d’être efficace en cas d’une incursion des porteurs d’armes à feu.

Dans son message à la nation, Felix Antoine Tshisekedi a mis en garde tous les traitres, civils ou militaires qui collaborent avec les ennemis de la République. Il leur a promis des sanctions exemplaires pour décourager ce genre de comportement.

Visesa Louangel