RDC – Elections 2023: Katumbi, Sessanga, Matata et consorts exigent l’annulation des scrutins du 20 décembre pour « fraude»

Au total 5 candidats présidents de la république dont Moïse Katumbi, Delly Sesanga, Augustin Matata Ponyo, Seth Kikuni et Franck Diongo ont également réagi après l’opération de vote qui a eu lieu le 20 décembre dernier et qui s’étend jusqu’à ce samedi 23 décembre 2023 dans certains coins du pays.

Dans une déclaration faite ce samedi 23 décembre 2023, dont une copie est parvenue à la rédaction de Yabisonews.cd, ces candidats présidents de la République déclarent avoir relevé plusieurs irrégularités ayant caractérisé ces scrutins.

Parmi ces irrégularités, ils ont dénoncé la non prise en compte des témoins de l’opposition dans certains bureaux, la prorogation du vote sur plusieurs jours, dont ils estiment être contraire à la loi, le retard constaté du début de vote et le déploiement tardif des kits électoraux.

Pour eux, toutes ces « irrégularités » ont été orchestrées dans le but de favoriser président de la République sortant, dans le but de lui accorder un second mandat, d’où leur appel à l’annulation desdits scrutins.

«Face à cette situation inacceptable, nous en appelons à l’annulation immédiate de ces élections chaotiques, entachées des fraudes massives telles que documentées par toutes les parties prenantes », ont-ils déclaré.

Faisant d’une pierre deux cours, ces candidats ont en outre exigé la démission du président de la centrale électorale et le mettre à la disposition de la justice.

«Nous en appelons en outre, à la démission immédiate du président de la CENI, et sa mise en accusation ainsi que les autres membres du bureau, pour avoir planifié et orchestré la pire fraude électorale que notre pays n’ait jamais connu et avoir privé des millions de congolais de leur droit de vote. En conséquence, nous n’acceptons pas les simulacres des résultats qui seront issus de ce processus », rajoutent-ils.

Rappelons que la centrale électorale a commencé avec la publication des premières tendances des résultats. A la diaspora, Félix Tshisekedi est classé en tête avec plus de 80%.

Patrick Matanga