RDC-Élections 2023: l’ONU-Femmes plaide pour la parité homme-femme au parlement

La directrice régionale de l’ONU-Femmes pour l’Afrique de l’ouest et l’Afrique centrale, Oulimatta Sarr attend voir un gouvernement congolais 50-50. 50% des hommes et 50% des femmes. Elle plaide pour plus des femmes à l’assemblée nationale et au sénat lors des prochaines élections de 2023.

Oulimatta Sarr a fait cette déclaration jeudi 31 mars au terme de sa mission en République Démocratique plus précisément dans la capitale.

Quatre jours ont suffi pour accomplir sa mission.Oulimatta Sarr a durant son séjour à Kinshasa rencontré des officiels congolais dont le président de l’assemblée nationale. Avec Christophe Mboso elle a abordé notamment la question de la révision de la loi électorale pour avoir plus de représentativité des femmes dans la prochaine législature.

La directrice régionale de l’ONU-Femmes Oulimatta Sarr a également échangé avec les leaders féminins des diverses catégories de la société civile sur la même question de la représentativité des femmes dans la sphère de prise de décisions.

Pour rappel, Oulimatta Sarr est arrivée à Kinshasa pour une mission de travail de 4 jours, soit du 28 au 31 mars 2022.

Léonie KBGL

Partager

Votre marque mérite une visibilité

Mettre votre publicité ici (365 x 270 px)
Derniers articles
Catégories

Restez connecté

Rejoignez notre newsletters pour être informé de toutes nos publications.