RDC-ESU: la faculté de médecine est désormais réservée aux élèves ayant obtenu 70% à l’examen d’Etat (arrêté ministériel)

A travers un arrêté publié ce mercredi 27 octobre, le ministre de l’enseignement supérieur et universitaire (ESU), Muhindo Nzangi, a mis la barre plus haut pour les inscriptions dans la faculté de médecine.

Désormais ne pourront prendre part au test d’admission en médecine que les élèves qui ont obtenu au moins 70% à l’examen d’Etat.

“Ne peut être admis à participer à ce concours que le porteur d’un diplôme d’Etat ou son équivalent des humanités scientifiques ou d’un diplôme d’Etat de toute autre section obtenu avec au moins 70% “, lit-on dans ce document.

D’après le même arrêté, les inscriptions seront faites proportionnellement aux places disponibles.

“Le concours d’admission vérifie si le candidat à l’admission dispose des prérequis nécessaires à la poursuite avec succès des études supérieures et universitaires dans la faculté de médecine et met en compétition les places assises disponibles afin de retenir objectivement les candidats classés en ordre utile”, précise l’arrêté.

Cet arrêté du ministre de l’ESU précise que les établissements autorisés à organiser la filière de médecine ne peuvent inscrire qu’en première année de graduat ou première licence si c’est le système LMD. Ils doivent également respecter le quotas fixé par l’instruction académique de l’année.

Il sied de rappeler que 9 universités dont les facultés de médecine ont été fermées, sont désormais mises sous tutelle de l’Université de Kinshasa (Unikin), l’Université de Lubumbashi (Unilu), l’Université de Kisangani (Unikid), l’Université Officielle de Mbuji-Mayi (UOM).

Israel senga