RDC-ESU : Le Conseil d’État suspend la décision du ministre de l’ESU portant interdiction de la faculté de médecine à ULK

Dans une ordonnance signée le 12 novembre 2021 par le juge Léon Odimula Lofunguso et publiée à ce jour, le Conseil d’Etat a déclaré recevable et fondée la requête de l’Université Libre de Kinshasa (ULK) qui objectait à la mesure du ministre de l’ESU, Muhindo Nzangi, portant interdiction de recrutement des étudiants dans la faculté de médecine dans les universités déclarées non viables.

« Le juge des référés déclare recevable et fondé la requête et, en conséquence, suspend à l’égard de la demanderesse la décision contenue dans la circulaire du ministre de l’enseignement supérieur et universitaire portant interdiction de recrutement des étudiants dans les universités dont les facultés de médecine sont déclarées non viables », peut-on lire dans l’ordonnance.

Et de poursuivre : “La présente ordonnance sera notifiée aux parties et publiée au Journal Officiel de la RDC ainsi qu’au Bulletin des décisions et publications des juridictions de l’Ordre Administratif”.

Il faut noter que cette décision prendra effet à dater de sa notification aux parties. De son côté, la cellule de communication de l’ESU a précisé que cette décision du Conseil d’État n’est pas générale. Elle ne concerne que l’université Libre de Kinshasa.

Pour rappel, cette mesure du patron de l’enseignement supérieur et Universitaire avait été prise lors des états généraux de l’enseignement supérieur et universitaire organisé dans la ville de Lubumbashi dans le Haut-Katanga.

Israel Senga