RDC/Etat de siège : « la nomination des gouverneurs sera guidée par un certain nombre d’éléments et les réalités du terrain » ( P. Muyaya)

327

Ce mardi 4 mai, le ministre de la communication, Patrick Muyaya, a tenu une conférence de presse conjointe avec le général Léon-Richard Kasonga, porte-parole des FARDC et le colonel Pierrot Mwanamputu, porte-parole de la Police nationale congolaise, pour élucider l’état de siège décrété par le président Tshisekedi dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

Répondant à la question d’un journaliste sur la nomination des gouverneurs de ces deux provinces,  Patrick Muyaya a fait savoir qu’elle sera guidée par les réalités du terrain.

« Je crois que la nomination sera guidée par un certain nombre d’éléments qui sont guidés par les réalités du terrain, les appréhensions de la population, les doutes sur l’origine des uns et des autres. Je crois que ce sont les facteurs qui seront pris en compte dans le choix des gouverneurs, parce qu’ils seront militaires, les vice-gouverneurs seront des policiers. Et ça sera comme ça dans tous les échelons administratifs », a déclaré Patrick Muyaya.

Ce dernier a laissé entendre que ces gouverneurs prendront 5 membres pour former leurs cabinets pour une durée d’un mois.

Pour lui, « l’état de siège est une situation temporaire qui vient parce qu’il y a une menace à l’intégrité territoriale. C’est un état d’exception qui requiert  des mesures exceptionnelles. Il va perturber le fonctionnement régulier des provinces ».

Notons que c’est ce jeudi 05 mai que l’etat de siège va prendre effet dans les deux provinces concernées.

Dostin Eugène Luange