RDC: Gisèle Ndaya sensibilise les associations de femmes de l’Ituri sur les biens fondés de l’état de siège

589

En séjour de travail dans la province de l’Ituri depuis le samedi 21 août, la ministre du genre, famille et enfant, Gisèle Ndaya, a échangé avec les associations de femmes de cette province sur les violences basées sur le genre.

En effet, elle a renouvelé  l’engagement d’avoir un oeil regardant sur les violences que subissent les femmes en Ituri.

« Je suis tenue à avoir un oeil regardant et pourquoi pas une oreille attentive par rapport aux violences faites aux femmes et aux jeunes filles. Les femmes ont présenté leurs problèmes. Ce sont des plaidoyers que je suis tenue à faire auprès des collègues ministres et pourquoi pas au gouvernement pour répondre à leurs besoins », a-t-elle dit à la presse locale.

Gisèle Ndaya a, en outre sensibilisé ces femmes sur les biens fondés de l’état de siège décrété par le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi,  afin d’en finir avec l’insécurité dont est victime la population de la province de l’Ituri depuis plus de deux décennies.

Dans la foulée, la ministre du genre, famille et enfant a également conscientisé les femmes de l’Ituri afin qu’elles tirent les oreilles de leurs enfants engagés dans les groupes armés pour qu’ils déposent les armes.

Soulignons qu’en marge de cette rencontre, un arsenal juridique sur la lutte contre les violences basées sur le genre a été présenté par Gisèle Ndaya. Question d’apporter une connaissance à ces femmes sur le cadre juridique contre les violences en RDC.

Sandrine Fundi