RDC : Guy Loando oriente des investisseurs coréens sur le projet de développement des 145 territoires

Le ministre d’État en charge de l’aménagement du territoire, Guy Loando Mboye s’est entretenu, ce lundi 28 février 2022, avec une délégation des investisseurs coréens dans son cabinet de travail.

Au cours de leur entrevue, le ministère de l’aménagement du territoire a donné des informations nécessaires dudit projet, aux investisseurs Coréens intéressés et déterminés à la matérialisation de ce projet, tout en les conduisant vers les agences d’exécution notamment le BCECO, le CFFE et le PNUD qui sont en phase de sélection des sociétés qui devront matérialiser ce projet sur terrain.

“Les agences ont signé des contrats avec le Gouvernement pour matérialiser ce projet de 145 territoires. Elles doivent commencer à sélectionner les compagnies d’exécution. Il serait mieux pour vous d’entrer en contact avec elles et nous sommes là pour vous accompagner. C’est à vous de voir le volet du projet qui vous intéresse et nous allons vous orienter…”, a expliqué Guy Loando.

Ayant plusieurs projets de développement, le patron de l’aménagement du territoire Congolais a demandé à ce consortium des entreprises coréennes d’entrer en contact avec l’Agence Nationale de l’Aménagement du Territoire (ANAT) pour consulter les supports nécessaires à ce sujet.

À l’issue de cette séance de travail, le président du consortium d’entreprises coréennes, s’est dit satisfait.

“Nous avons entendu l’appel et le vouloir du chef de l’État pour le développement de 145 territoires. Nous sommes venus avec des personnes attirées, des compagnies capables d’appuyer financièrement et techniquement ce projet. Je suis réellement satisfait d’avoir eu des informations fiables pour l’exécution de ce projet et nous allons, nous y mettre pour voir comment nous pouvons démarrer”, a-t-il déclaré.

Il sied de retenir que ce projet ambitieux du développement de 145 territoires, s’inscrit dans la droite ligne de la vision du chef de l’État, Félix Tshisekedi, celle de doter le pays des infrastructures modernes afin de booster son développement.

Ismaël Ezéchiel Bofofe