RDC: Jean-Marc Kabund dénonce un «complot visant à déstabiliser l’UDPS»

Lors d’une matinée politique organisée, ce vendredi 12 novembre en marge de la journée dédiée à la base, le Président intérimaire de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) est revenu sur la session de la Convention Démocratique du Parti (CDP) organisée par le camp de Victor Wakenda qui a investi les nouveaux membres du directoire du parti.

Face à ce mode opératoire de ce pionnier de l’UDPS, le Premier vice-président de l’Assemblée nationale a dénoncé ce qu’il qualifie «d’un complot qui vise simplement à déstabiliser le parti présidentiel dans l’interne ».

«Notre parti est au centre du complot pour que ça soit déstabilisé. L’ennemi le plus dangereux c’est celui qui est à l’intérieur. Celui qui fait tout pour déstabiliser le parti de l’intérieur (…). Je me rends compte que nos adversaires extérieurs comprennent cette histoire là, ils commencent à soutenir ceux qui sont à l’intérieur», a-t-il lancé.

Et de poursuivre: « je vous informe cette affaire pour que vous puissiez prendre conscience et connaître le degré du complot que notre parti fait face».

Il sied de rappeler que Victor Wakwenda a présidé le mercredi 10 novembre, la 4ème session de la Convention Démocratique du Parti (CDP) de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS). Au terme de ce congrès, l’ancien secrétaire général et président de la Commission Électorale Permanente (CEP) du parti, Jacquemain Shabani absent, a été ré-investi au même poste et Guy Bao s’est vu confier celui de secrétaire général de l’UDPS/Tshisekedi.

Dostin Eugène Luange