RDC – Justice : “Les ingrédients sont réunis pour un procès expéditif afin de condamner François Beya par défaut à une lourde peine (Collectif)

“Les ingrédients sont réunis pour un procès expéditif afin de condamner François Beya par défaut à une lourde peine”, a dénoncé le “Collectif free François Beya Kasonga” ce samedi 15 octobre.

Pour ce groupe de pression, “un rapport médical attestant l’absence du conseiller spécial en matière de sécurité de Félix Tshisekedi pour raison médicale a été déposé. Malheureusement sous pression de l’ANR et le CNS, la Haute Cour Militaire tremble et cède”.

Selon le “Collectif Free François Beya Kasonga” le rapport médical attestant l’absence justifiée de monsieur la sécurité signé par ses médecins en France confirme qu’il continue à bénéficier des soins au regard de son état de santé. Un rapport que rejette le Magistrat”.

Il se dit surpris d’apprendre qu’un ultimatum de deux semaines de la Haute cour militaire a été donné à l’ancien conseiller spécial pour retourner à Kinshasa. “Au cas contraire les audiences vont reprendre sans lui, une instruction pour défaut de comparaître”, a expliqué le Collectif.

“Notre communiqué du 30 septembre dernier était bien claire en mettant en garde les responsables des services de sécurité respectivement Jean-Hervé Mbelu (ANR) et Jean-Claude Bukasa (CNS) ainsi que quelques conseillers proches du Président de la République qui font pression aux juges”, a affirmé ce Collectif.

L’audience sur le procès François Beya va reprendre le 28 octobre courant.

Ramami

Partager

Votre marque mérite une visibilité

Mettre votre publicité ici (365 x 270 px)
Derniers articles
Catégories

Restez connecté

Rejoignez notre newsletters pour être informé de toutes nos publications.