RDC: Kalev Mutondo, ancien AG de l’ANR  demande le classement sans suite  des plaintes portées contre lui

452

Par le truchement de ses avocats conseils,  l’ancien administrateur général de l’agence nationale des renseignements (ANR), Kalev Mutondo demande au procureur général près la cour d’appel de Kinshasa/Gombe d’ordonner le classement sans suite des poursuites judiciaires initiées contre lui par plusieurs plaignants, entre autres Jean-Claude Muyambo et Christopher Ngoyi, depuis janvier 2021.

D’après un communiqué signé le 23 juin 2021 par les bâtonniers Cyprien Mbere et Jean Mbuyu, aucun des 12 plaignants de leur client n’a jamais porté plainte contre l’ANR, service étatique au compte duquel Kalev Mutondo agissait quand il en était administrateur général.

Par conséquent, les avocats de Kalev demandent le classement sans suite des poursuites contre leur client par manque de crédibilité des accusations, car les plaignants n’ont aucune preuve de leurs allégations.

« Monsieur Kalev Mutondo prend d’abord, l’opinion tant nationale qu’internationale à témoin, du caractère purement fantaisiste, diffamatoire, téméraire et vexatoire, des fausses accusations dont notre client est victime, et demande ensuite au procureur général près la cour d’appel de Kinshasa/Gombe, d’ordonner le classement sans suite du dossier des poursuites initiées contre notre client, et, par voie de conséquence, d’ordonner l’annulation du mandat d’amener et l’avis de recherche lancés contre lui le 10 et le 11 mars 2021, pour lui permettre de comparaître en homme libre audit procès et d’organiser la défense de ses droits, sans encombre, tels que garantis par les dispositions pertinentes de la constitution », lit-on dans le communiqué.

Pour appuyer leur argumentaire, les avocats conseils de Kalev Mutondo font remarquer qu’aucune plainte n’a été portée contre aucun service de sécurité de la RDC malgré que nombreux sont cités par les 12 plaignants comme les ayant arrêté en 2008, en 2009, en 2012, en 2014 et en 2015.

Aussi le collectif d’avocats de l’ancien administrateur général de l’ANR justifient leur demande par les absences de la majorité de plaignants aux audiences du 14 et 23 juin au tribunal de grande instance de Kinshasa Gombe malgré qu’ils étaient régulièrement notifiés. Seuls Jean-Claude Muyambo et Christopher Ngoyi avaient comparu le 23 juin mais avaient évité d’aller directement à l’instruction au fond du dossier.

Pour rétablir son honneur et sa dignité, rappelons que Kalev Mutondo avait à son tour   porté plainte le 8 mars 2021 au tribunal de paix de Kinshasa Gombe contre ses plaignants  pour imputations dommageables, dénonciation calomnieuse et association des malfaiteurs par citation directe.

Dostin Eugène Luange