RDC : La Cenco déplore la politisation de la CENI et le climat de méfiance “engendré susceptible de conduire aux élections contestées”

Dans une déclaration faite le lundi 29 novembre à Kinshasa, la conférence Épiscopale nationale du Congo (CENCO) continue de déplorer la politisation de la commission électorale nationale indépendante (CENI).

Pour les prélats Catholiques, cette situation porte en elle les germes des élections contestées, lesquelles risqueraient de mettre à mal la cohésion nationale.

“Nous déplorons la politisation de la CENI et le climat de méfiance engendré, susceptible de conduire aux élections contestées d’avance et qui, par conséquent, porteraient sérieusement atteinte à la cohésion nationale et sociale”, affirme la CENCO.

Par ailleurs, les évêques Catholiques ont dans cette déclaration annoncé également leur retrait de la plate forme ” confessions religieuses ” de la société civile.

Une décision que les prélats Catholiques justifient notamment par certains faits ayant marqués la désignation controversée de Denis Kadima à la tête de la Centrale électorale.

Ramami