RDC : “La collaboration entre les armées congolaise et ougandaise est une recommandation de l’Assemblée nationale” (Mboso)

La collaboration entre les armées congolaise et ougandaise dans la traque contre les Forces démocratiques alliées (ADF) à l’Est de Congo-Kinshasa est une recommandation de l’Assemblée nationale, à travers sa commission Défense et Sécurité.

C’est ce qu’à annoncé le président de la chambre basse du Parlement Christophe Mboso N’kodia au cours de sa communication faite lors de la séance plénière du 2 décembre 2021.

“Depuis le 30 novembre 2021, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo bénéficient de la collaboration de l’armée ougandaise, ceci d’ailleurs suite aux recommandations de notre Assemblée nationale. Recommandations issues de la Commission défense et sécurité”, a-t-il déclaré.

Au-delà des recommandations, Christophe Mboso Nkodia a rappelé la détermination du président de la République Félix Tshisekedi à bouter hors d’état de nuire les groupes terroristes dans l’est du pays.

“En déclarant l’Etat de siège dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu, le président de la République, par sa clairvoyance et grâce à l’étroite collaboration du haut commandement des forces armées, a mis en place une stratégie graduelle qui a conduit, non seulement à la traque des groupes terroristes Forces ADF et autres groupes encore actifs, mais aussi et surtout à l’identification de leur poche de résistance, d’autres parmi eux en désespoir de cause, continuent à imposer à l’armée une guerre asymétrique rendant nécessaire l’échange des renseignements”, a-t-il déclaré.

Christophe Mboso insinue que c’est dans ce cadre qu’il convient de situer le déploiement des forces ougandaises dans l’Est de la RDC et de comprendre la coalition armée mise en place pour combattre les ADF responsables des massacres, des violences et autres exactions.

Il convient de rappeler que l’entrée de l’armée ougandaise sur le sol congolais pour contrer les ADF suscite une controverse dans l’opinion. Plusieurs analystes et acteurs politiques s’opposent à cette initiative en rappelant le passé de la collaboration militaire entre l’Ouganda et la RDC.

Dostin Eugène Luange