RDC: le mouvement citoyen ECCHA dresse un tableau sombre du social des congolais après 61 ans d’indépendance

511

A l’occasion de la commémoration du 61e anniversaire de l’indépendance de la RDC  le 30 juin 2021, le mouvement citoyen Engagement citoyen pour le changement (ECCHA) a dressé un tableau sombre de la vie sociale des congolais.

Selon ce mouvement citoyen, la République démocratique du Congo a vécu des ères de prédations dans tous les secteurs.

« La RDC a vécu depuis son accession à l’indépendance en 1960 des ères de prédations politico-économiques, de guerres, de massacres, de grabuges ethniques, de génocides perpétrés non seulement par des ennemis externes, mais aussi par des compatriotes politiques et civils, causant d’une part le désastre social et politique et d’autre part, le pillage caractériel des potentialités richissimes du pays, appauvrissant ainsi toute la Nation et ôtant la vie des millions de citoyens congolais », a déclaré Aaron Mukalengi, coordonnateur de ce mouvement citoyen.

Pour étayer sa déclaration, ECCHA  a mis l’accent sur le déficit remarquable dans la gestion de la 3ème vague de Covid-19 par le gouvernement congolais. Pour ce mouvement citoyen, les tâtonnements des autorités ont davantage mis en péril la vie sociale des congolais.

Il convient de noter que la République démocratique du Congo a fêté ce 61ème anniversaire de son l’indépendance en pleine crise économique et sociale dûe au Covid-19 et les déplacements massifs des populations dans les zones de conflits.

Sandrine Fundi