RDC: Le passeport d’Olivier Kamitatu confisqué par la DGM (proche)

Olivier Kamitatu, directeur de cabinet de Moise Katumbi, s’est vu confisquer son passeport par la direction générale de migration (DGM) dans la soirée du vendredi 29 octobre à l’aéroport de Ndjili à Kinshasa.

Selon une source proche de l’ancien président de l’assemblée nationale, la DGM aéroport de Ndjili aurait dit à Olivier Kamitatu qu’elle agit sur instruction de sa hiérarchie.

Cet acte intervient dans un contexte où les violons ne s’accordent pas entre le président de Ensemble pour la République, Moïse Katumbi, et le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi.

Les deux alliés au sein de l’Union sacrée ont des positions différentes sur le processus ayant abouti à l’entérinement et à l’investiture de Denis Kadima et son équipe à la tête de la commission électorale nationale indépendante  (Ceni).

Dans une lettre adressée au chef de l’Etat le 19 octobre dernier, Moïse Katumbi a déclaré  que cautionner les irrégularités qui ont émaillé le processus d’entérinement des membres de la Ceni “conduira inévitablement le pays vers un nouveau cycle de désordre”.

Rappelons que Moïse Katumbi a annoncé son arrivée à Kinshasa pour consulter les instances dirigeantes de son parti et ses alliés  sur leur présence dans l’Union sacrée.

Dostin Eugène Luange