RDC : « Le risque de balkanisation persiste », alerte le Cardinal Ambongo à Butembo

Le cardinal Fridolin Ambongo s’est de nouveau attaqué aux menaces de balkanisation de la République démocratique du Congo (RDC). Le prélat catholique s’est exprimé dans son homélie lors de la célébration des 25 ans d’épiscopat de l’Evêque de Butembo-Beni.

Devant une foule compacte venue honorer Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech, le Cardinal de la RDC n’a pas mâché les mots pour décrier la persistance de l’insécurité dans l’Est de la RDC. Il a saisi l’occasion pour rappeler combien les pays voisins agressent les paisibles populations en territoires de Beni, Lubero et Rutshuru. Il s’agit d’une grave menace de balkaniser le pays.

« Aujourd’hui, nous n’avons pas l’impression que la situation s’est améliorée. Et le risque de balkanisation que nous avons toujours dénoncé devient aujourd’hui une menace lointaine. Si nous ne nous réveillons pas, si nous ne nous ressaisissons pas, ce qu’hier n’était qu’une théorie, deviendra demain une réalité », alerte-t-il.

L’archevêque de Kinshasa s’est aussi désolé du fait que la guerre débutée le jour du sacre de Monseigneur Sikuli en 1998, n’a jamais pris fin. En 2019, le cardinal Ambongo, en mission pastorale dans le diocèse de Butembo-Beni, avait haussé le ton. Il avait dénoncé le projet de balkanisation qui, selon lui, était activé par des massacres de populations dans la région.

Visesa Louangel

Partager

Votre marque mérite une visibilité

Mettre votre publicité ici (365 x 270 px)
Derniers articles
Catégories

Restez connecté

Rejoignez notre newsletters pour être informé de toutes nos publications.