RDC: L’envoyé spécial du SG de l’ONU dans la région de grand-lacs rassure à C. Ibalanky sur l’implication de son institution dans la lutte contre l’insécurité dans l’Est

La situation sécuritaire qui prévaut depuis  quelques jours dans le Rutshuru au Nord-Kivu et dans la ville de Bukavu au Sud-Kivu, marquée par l’incursion des groupes armés étrangères préoccupe davantage le secrétariat général des Nations-Unies dans la région de grand-lacs d’Afrique.

L’envoyé spécial du SG de l’ONU dans cette région  Haung Xia l’a affirmé au cours d’un échange qu’il a eu ce mercredi 10 novembre,  avec le Coordonnateur du Mécanisme National de Suivi (MNS) Claude Ibalanky Ekolomba.

Occasion pour ce diplomate de souligner l’impératif d’assurer une meilleure mise en œuvre de l’accord cadre d’Addis-Abeba dans la région pour mettre terme à l’insécurité.

Les dernières évolutions défavorables soulignent  l’impératif d’assurer une meilleure mise en œuvre de l’accord cadre d’Addis-Abeba. Un effort qui repose sur un travail de solidarité entre les pays clés de la région des grand-lacs avec l’accompagnement et l’appui des acteurs comme les Nations-Unies, l’union africaine, la CIRGL, la SADC», a déclaré Haung Xia.

De ce fait, le diplomate onusien a rassuré à Claude Ibalanky l’implication de son institution dans la lutte contre l’insécurité dans l’Est du pays.

« Soyez rassuré que dans ce travail, au nom du bureau des Nations-Unies pour la région des grand-lacs, nous ne ménagerons aucun effort pour accompagner et appuyer le gouvernement congolais ».

Au terme de l’entrevue, Haung Xia a affirmé avoir passé en revue avec le haut représentant du président de la République les derniers développements dans la coopération politique et sécuritaire entre les pays de la région des grand-lacs notamment entre les pays clés, mais aussi de la préparation des échanges importants qui interviendront au mois de décembre prochain.

Dostin Eugène Luange