RDC: l’ODEP accuse Joseph Kabila d’avoir appauvri le Congo et plaide pour l’ouverture d’un dossier judiciaire à son encontre

1827

Le président du conseil d’administration de l’Observatoire de la dépense publique (Odep) appelle la justice à ouvrir un dossier contre l’ancien président Joseph Kabila.

Dans une interview  accordée ce mardi 06 juillet à Yabisonews.cd, Florimond Muteba accuse l’ancien président d’avoir occasionné le pillage des différentes ressources du pays, en illustrant par le cas de l’homme d’affaires de nationalité israélienne Dan Gertler et la Gecamines.

‘‘Le président Kabila doit répondre de beaucoup de faits. Vous savez par exemple dans ses rapports avec l’homme d’affaires israélien Dan Gertler en rapport avec le pillage des ressources naturelles au Katanga avec la Gecamines. Il y a beaucoup à dire. Le président Kabila doit être traduit devant la justice, c’est clair. Cet homme a vraiment contribué à l’appauvrissement du Congo », a-t-il dit.

Cette structure spécialisée dans le contrôle citoyen des finances publiques de la RDC demande à la justice de mettre la main sur les caciques de l’ancien régime au pouvoir  impliqués dans différents dossiers de détournement des deniers publics.

Dans un rapport d’enquête publié en 2016 par l’agence américaine Bloomberg, 120 permis miniers appartenant au clan Kabila avait été identifiés.

Hormis les mines, Bloomberg avait indiqué que l’empire du clan Kabila s’étend également dans « la banque, l’agriculture, la distribution de carburant, le transport aérien, la construction de routes, l’hôtellerie, la fourniture de produits pharmaceutiques, le secteur des agences de voyages, le commerce et les boîtes de nuit ».

Certaines de ces entreprises sont installées au en RDC, mais aussi aux États-Unis, à Panama, en Tanzanie et sur l’île de Niue, paradis fiscal du Pacifique, avaient ajouté les enquêteurs.

Dostin Eugène Luange