RDC: L’Union européenne suspend temporairement ses financements pour les programmes de l’OMS suite aux scandales sexuels

L’Union européenne a temporairement suspendu ses financements pour les programmes de l’organisation mondiale de la santé (OMS) en RDC, suite aux révélations sur les abus sexuels commis par plusieurs employés de cette agence de l’ONU dans la province du Nord-Kivu pendant la lutte contre le virus Ebola, entre 2018 et 2020.

D’après le porte-parole de la commission de l’union européenne, Balazs Ujvari, cette décision cadre avec la politique de “tolérance zéro” contre les abus sexuels de l’union européenne.

“La commission a temporairement suspendu ses paiements et s’abstiendra d’accorder des nouveaux financements liés aux activités humanitaires entreprises par l’OMS en République démocratique du Congo”, a-t-il dit lors d’une conférence de presse à Bruxelles le vendredi 28 octobre.

Et d’ajouter: “Cette mesure n’affecte pas le financement de l’union européenne pour les opérations de l’OMS ailleurs. La commission adopte une tolérance zéro à l’égard de toute allégation d’exploitation, d’abus et de harcèlement sexuel, et de toute autre forme d’inconduite de la part de membres d’organisations partenaires bénéficiant de fonds européens”.

D’après la commission européenne, les montants concernés totalisent un peu plus de 20 millions d’euros.

Le 28 septembre 2021, l’OMS a publié le rapport d’une enquête qui établit que 21 de ses employés ont été auteurs d’abus sexuels entre 2018 et 2020 principalement dans le territoire de Beni pendant l’épidémie d’Ebola.

Cette enquête avait été initiée après des révélations faites par l’agence britannique Reuter. Selon cette agence, les employés de l’OMS abusaient sexuellement des femmes contre les promesses d’emploi.

Israel senga