RDC – Massacre des civils à Kishishe par le M23: Le gouvernement décrète 3 jours de deuil national à partir de ce samedi 03 décembre

Le gouvernement congolais a décrété 3 jours de deuil national à partir de ce samedi 03 décembre sur toute l’étendue du territoire national, ceci en mémoire d’une centaine des civils assassinés par le M23 dans la localité de Kishishe au Nord-Kivu.

C’est ce qui ressort de la 79ème réunion hebdomadaire du conseil des ministres tenue ce vendredi 02 décembre par visioconférence.

«En leur mémoire, le président de la République a chargé le gouvernement de décréter trois jours de deuil national à observer à partir de ce samedi 03 décembre 2022. Le drapeau sera mis en berne sur toute l’étendue du territoire national durant cette période», a fait savoir le porte-parole du gouvernement à la lecture du compte rendu.

A en croire Patrick Muyaya, Felix Tshisekedi a encouragé le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde à apporter l’appui nécessaire aux populations touchées par ce drame.

Par ailleurs poursuit le ministre de la communication et médias, le chef de l’État a dénoncé ce massacre «barbare».

«Le président de la République, chef de l’État a dénoncé en des termes les plus fermes, le massacre d’une centaine des compatriotes à Kishishe dans le territoire de Rutshuru victime de la barbarie des terroristes du M23 et les éléments de l’armée rwandaise qui est une preuve supplémentaire de ces terroristes dans la violation des droits de l’homme (…)», renchérit-il.

Les forces armées congolaises ont accusé jeudi 01 décembre à travers un communiqué  les terroristes du M23 d’avoir massacré 50 civils à Kishishe, chiffres rejetés par les sources locales qui dressent un bilan d’une centaine de personnes tuées par le M23 et l’armée rwandaise le mardi 29 novembre dernier.

Chris Kalu