RDC : Près de 2,1 millions de déplacés font face à l’insécurité alimentaire au Nord-Kivu (OCHA)

Près de 2,1 millions des personnes sont menacées par l’insécurité alimentaire au Nord-Kivu précisément dans les territoires de Béni et Masisi, d’après le bulletin du Bureau de Coordination des affaires Humanitaires(OCHA) du 12 Juillet 2022.

Le groupe de travail sécurité alimentaire au sein de la communauté humanitaire évoque comme cause de cette insécurité alimentaire, le déplacement massif des populations. Ces dernières abandonnent leurs champs et l’accès à l’alimentation pose problème.

Comme conséquence de cette insécurité alimentaire, plus de 2.500 enfants déplacés de moins de 5 ans sont frappés de malnutrition aiguë sévère.

Pour y remédier, les humanitaires apportent trois types de réponse à savoir : un kit alimentaire d’urgence distribué à ces personnes déplacées, la relance agricole et l’ appui aux moyens d’existence apporté aux personnes se trouvant dans des zones stables.

Le Programme Alimentaire Mondial(PAM), soutient qu’une évaluation approfondie de l’insécurité alimentaire est en cours dans les six territoires de la province. Elle vise à déterminer le niveau exact d’insécurité alimentaire dans cette Zone.

Léonie KBGL

Partager

Votre marque mérite une visibilité

Mettre votre publicité ici (365 x 270 px)
Derniers articles
Catégories

Restez connecté

Rejoignez notre newsletters pour être informé de toutes nos publications.