RDC – Reprise des vols de Congo Airways : Le nouveau comité de gestion consulte l’IGF pour éviter une nouvelle faillite

Une séance de travail entre l’inspection générale des finances (IGF) représentée par l’inspecteur général des finances-chef de service adjoint Victor Batubenga et une délégation du nouveau comité de gestion de Congo Airways, conduite par José Dubier Lueya, s’est ténue le jeudi 16 novembre 2023 au sujet de la reprise des activités de cette compagnie d’aviation civile de la République Démocratique du Congo.

Ces échanges ont tourné autour de la reprise des activités de cette compagnie aérienne congolaise, dont l’expertise de la gestion financière a été sollicitée afin d’éviter de replonger l’entreprise dans un arrêt de service.

«(…) nous avons approché l’expertise de l’inspection générale des finances pour avoir un jugement des échanges parce que comme vous le savez, relancer une activité, c’est un apport des financements qui vient et nous avons eu donc recours à l’expertise de l’IGF par-rapport à certains éléments financiers, des conseils financiers en matière de gestion, étant donné qu’ils sont du point de vue expertise, notre référence en tant que compagnie nationale qui a eu du retard », a déclaré José Dubier Lueya, Directeur général de Congo Airways.

De son côté, le numéro deux de l’inspection générale des finances a rassuré l’accompagnement de cette institution non seulement à l’encadrement des finances, mais également au recouvrement des créances de cette compagnie aérienne auprès des tiers.

«(…) il est aussi question d’accompagner Congo Airways dans l’évaluation de contrat qu’il a signé et s’avère que certains contrats particulièrement avec des sous-traitants dont les coûts se sont très élèvés. Il est donc important que nous puissions que nous puissions procéder à l’évaluation de ces contrats. Enfin, lorsque nous avons fait le contrôle et l’audit de Congo Airways, nous avons constaté qu’il y avait des créances importantes que détenaient certaines personnes, l’accompagnement de l’IGF va consister à aider Congo Airways à récupérer toutes ses créances afin d’avoir les moyens de son action », a-t-il fait savoir

Rappelons qu’à la suite de l’arrêt d’activités de Congo Airways, l’inspecteur général des finances-chef de service, Jules Alingete, avait fait un plaidoyer le 14 septembre dernier, exhortant le gouvernement de mettre à la disposition de cette compagnie aérienne, une somme de 33 millions de dollars pour lui permettre de bien fonctionner.

Patrick Matanga

Partager

Votre marque mérite une visibilité

Mettre votre publicité ici (365 x 270 px)
Derniers articles
Catégories

Restez connecté

Rejoignez notre newsletters pour être informé de toutes nos publications.