RDC – Tshisekedi tacle Mukwege après le dépôt de sa candidature : « Le Congo n’est pas un véhicule ou un organe du corps humain pour être réparé »

Félix Tshisekedi, président sortant et candidat à sa propre succession, a vivement taclé Denis Mukwege après avoir déposé sa propre candidature pour l’élection présidentielle prévue en décembre.

S’exprimant devant la presse , ce samedi 07 octobre 2023, Felix Tshisekedi a déclaré que le Congo “n’est pas un véhicule ou un organe à réparer”, en référence apparente aux appels du Dr Mukwege à “guérir” et “reconstruire” le pays. Le président sortant a affirmé que le peuple congolais avait besoin de “pain et de paix” et non d’être “réparé”.

M. Tshisekedi a également mis en garde contre les “candidats de l’étranger” qui seraient soutenus par des forces extérieures, en visant clairement le Dr Mukwege, lauréat du prix Nobel de la paix 2018 pour son travail contre les violences sexuelles. Le président sortant a accusé ces candidats putatifs d'”obéir” à des puissances extérieures plutôt qu’au peuple congolais.

Le Dr Mukwege, de son côté, a déposé sa candidature le 3 octobre, en mettant l’accent sur la nécessité d’élections transparentes et le droit du peuple à choisir librement ses dirigeants. Sa candidature, soutenue par plusieurs organisations congolaises de la société civile, promet une campagne axée sur la reconstruction du pays après des décennies de conflits.

Ces attaques de Félix Tshisekedi illustrent les tensions croissantes autour du scrutin présidentiel du mois de décembre, capital pour l’avenir politique de la RDC.

Christian-Timothée MAMPUYA

Partager

Votre marque mérite une visibilité

Mettre votre publicité ici (365 x 270 px)
Derniers articles
Catégories

Restez connecté

Rejoignez notre newsletters pour être informé de toutes nos publications.