Retrait des rebelles des territoires occupés : Le M23 sollicite une réunion avec l’EAC et le Mécanisme de vérification pour discuter des modalités de mise en œuvre

Retrait des rebelles des territoires occupés : Le M23 sollicite une réunion avec l'EAC et le Mécanisme de vérification pour discuter des modalités de mise en œuvre

Le M23 sollicite une réunion avec la force régionale des pays de l’Afrique de l’Est (EAC) et le Mécanisme de vérification ad hoc, pour discuter des modalités de mise en œuvre de son retrait des territoires occupés.

Dans un communiqué signé par son porte-parole Lawrence Kanyuka, ce mouvement rebelle veut discuter des modalités de mise en œuvre de son retrait des zones occupées. Le M23 renouvelle aussi sa demande d’une réunion avec le médiateur et le facilitateur pour discuter du sujet de ses préoccupations.

En ce qui concerne la mise en œuvre des recommandations du mini sommet de Luanda du 23 février 2022, le M23 se dit prêt à amorcer le désengagement et le retrait, “même s’il n’était pas représenté audit sommet”.

Le M23 confirme son maintien du cessez-le-feu et apporte son soutien aux efforts régionaux pour ramener une paix durable en RDC. Le mouvement rebelle réitère, par ailleurs, sa disponibilité au dialogue direct avec le gouvernement de la RDC “afin de trouver une solution durable aux causes profondes du conflit dans l’Est de la RDC”.

Ramami