Sankuru: Le ministre Justin Omokala promet de s’impliquer pour la modernisation de Lodja et appelle la population à soutenir le gouvernement « des vétérans »

364

Nommé nouveau ministre provincial des infrastructures, travaux publics, urbanisme et habitat dans le gouvernement Mukumadi, Justin Omokala Wemambolo promet de s’activer pour relever les défis et réaliser la mission qui lui est confiée pour l’émergence de la province du Sankuru.

Dans une interview à bâton rompu avec la presse samedi 29 mai dernier, Justin omokala promet de s’impliquer pour la modernisation de l’aéroport de Lodja, ainsi que la réhabilitation des routes de desserte agricole dans tous les territoires de cette province.

« La mission qui m’a été confiée en tant que nouveau ministre des infrastructures, travaux publics, urbanisme et habitat, c’est de voir comment aider ce gouvernement dans mon secteur. C’est d’ouvrir les voies de communication parce que le social passe d’abord par des routes de desserte  agricole, des routes d’intérêt provincial, des aéroports, des écoles », a-t-il déclaré.

L’objectif ultime, explique-t-il est de favoriser les échanges commerciaux entre la population du Sankuru et celles des provinces voisines à l’instar du Maniema, Kasaï oriental,  Equateur et le Kasaï central.

« Me confier ce ministère c’est d’abord commencer par ouvrir les routes, relier le Sankuru avec les provinces voisines (…). Nous devons serrer  les ceintures pour donner à la population ce qu’elle attend de nous. Le Sankuru est quand même au cœur de la République, une province de Lumumba sans aéroport, sans routes et sans infrastructures viables », a déclaré Justin Omokala.

Pour y parvenir, il appelle la population à soutenir ce gouvernement de l’Union sacrée constitué « des vétérans » qui vont travailler pour faire développer cette province. Il note cependant que le gouverneur Mukumadi fait fasse à des impérialistes constitués nécessairement des anciens partenaires de Joseph Kabila.

S’agissant de son volte-face vis-à-vis de Mukumadi qu’il critiquait sévèrement récemment, ce juriste dit constater que c’est un jeune qui a une vision de développement pour la province, mais qui se retrouve face à des obstacles des « impérialistes qui ont fait 20 ans au pouvoir sans rien faire ».

« J’ai privilégié les intérêts de la province, car  le gouverneur est un homme digne, honnête, sérieux et visionnaire qui est prêt à servir la population du Sankuru », a-t-il déclaré.

Il sied de signaler que la nouvelle équipe gouvernementale du Sankuru publiée le mercredi 19 mai dernier est composée de 10 ministres.

Dostin Eugène Luange