Signature du protocole d’accord UE-Rwanda : Félix Tshisekedi annonce des actions diplomatiques et judiciaires pour l’annulation de cet accord

Le président de la République Démocratique du Congo a annoncé des actions diplomatiques afin d’obtenir l’annulation du protocole d’accord signé entre l’Union européenne et le Rwanda sur les chaines de valeurs durables pour les matières premières critiques et stratégiques.

Pour le président congolais, la signature de ce protocole encourage le pillage des ressources naturelles de la RDC étant donné que le Rwanda n’en dispose pas.

« Quand on signe un accord avec ce pays, ça veut dire qu’on va encourager le pillage ou la fraude parce qu’il y a des petits malins qui s’amusent, on les voient passer avec nos matières de l’autre côté au Rwanda. Le Rwanda ne les transforme même pas, il les exporte et eux, touchent des dividendes grâce à ça sur le sang de nos compatriotes et ça c’est inacceptable », a-t-il déclaré.

Face à ce qu’il qualifie « d’une ignominie », le président de la RDC a promis d’entamer des actions diplomatiques pour obtenir l’annulation de cet accord.

« L’Union européenne, ce donneur des leçons qui nous donne à longueur les communiqués des leçons sur le respect des droits de l’homme et qui maintenant est en train de prêcher par le plus mauvais exemple qui soit. Nous n’allons pas nous arrêter à leur déclaration ou communication, nous allons nous-mêmes comme nous avons commencé à le dire à l’ambassadeur de l’union européenne ici, nous allons entamer d’autres actions diplomatiques et même judiciaires pour empêcher cette ignominie, cet inexplicable », a-t-il annoncé.

Rappelons que l’Union européenne et la République du Rwanda ont procédé à la signature du protocole d’accord sur les chaines de valeurs durables pour les matières premières critiques et stratégiques.

Patrick Matanga