Situation sécuritaire dans l’Est de la RDC : Joao Lourenço convoque un mini-sommet ce vendredi à Addis-Abeba

Face à l’aggravation de la crise dans l’Est de la RDC, le président angolais João Lourenço a convoqué un mini-sommet extraordinaire ce vendredi 17 février 2024 à Addis-Abeba,capitale de l’Ethiopie.

Selon la porte-parole du chef de l’Etat congolais, Mme Tina Salama , cette réunion en marge de la 37 eme sommet de l’UA sera axée sur la situation sécuritaire dans l’Est de la RDC.

« En marge de la 37e Session Ordinaire de l’UA, le Président Joao Lourenço, médiateur désigné, convoque ce vendredi à Addis-Abeba, un Mini-sommet Extraordinaire sur la situation de paix et de sécurité qui prévaut dans la région Est de la RDC », a-t-elle indiqué sur son compte X, anciennement appelé Twitter.

Par ailleurs, l’agence angolaise de presse renseigne pour sa part que, l’objectif de cette réunion sera de relancer le processus de paix après le déploiement prochain de la force régionale SADC, approuvé en août.

« Un communiqué de presse explique que la réunion se penchera sur la relance du processus de paix dans l’Est de la RDC, suite au déploiement de la mission de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SAMIRDC), approuvée en août 2023, à Luanda », peut-on lire sur son site internet.

La tension monte entre Kinshasa et Kigali après la mort récente de soldats sud-africains dans une attaque attribuée au Rwanda. Ces derniers jours, les combats dans le Nord-Kivu ont repris de plus belle, forçant des dizaines de milliers de personnes à fuir.

Ce sommet d’urgence, qui s’inscrit dans la continuité des réunions du Mécanisme quadripartite, revêt un enjeu crucial pour tenter d’apaiser les tensions et résoudre un conflit qui perdure depuis plus de 20 ans dans la région.

CT. MAMPUYA