TGI/Mbandaka : Deux ordonnances distinctes de fixation de date d’une audience sèment la confusion

Deux ordonnances distinctes du Tribunal de grande instance de Mbandaka (TGI/Mbandaka) fixant la date d’une audience soulèvent des vagues dans le chef des forces politiques et sociales de la province.

Le TGI/ Mbandaka devant fixer l’opinion sur la date exacte de la tenue de l’audience dans l’affaire en appel opposant le Ministère public et la partie civile province de l’Equateur et le gouverneur Bobo Boloko Lokondo contre Joseph Bayoko et consorts pour “outrages envers les autorités publiques et rébellion” a semé la confusion.

A ce jour, deux documents fixant le jour de ladite audience sont en circulation. Il y a d’abord l’ordonnance du président de la juridiction, Fabien Zwato signée le 19 novembre 2021. Celle-ci fixe l’audience en date du 10 décembre 2021. Il y a également celle portant la signature de son intérimaire, Suzy Mombeta Dia. Ce document a été signé le 23 novembre 2021 et convoque l’audience pour le 26 novembre 2021.

Deux documents émanant de la TGI/Mbandaka mais qui, en réalité, convoque à chacun une date de la tenue de l’audience dans l’affaire précitée. “Ceci est un désordre de la part de cette juridiction judiciaire”, expliquent certaines forces sociales contactées par Yabisonews.cd. Pour eux, “cette manœuvre vise à accorder rapidement la liberté provisoire aux prévenus”.

Déjà victime de nombreuses tensions sociales, la population de Mbandaka, quant à elle, ne veut pas que cette situation impacte négativement sur la quiétude des paisibles citoyens. “La solution pour mettre fin à ce désordre, c’est de changer tous ces magistrats qui ont fait plus de cinq ou dix ans à Mbandaka et amener des nouvelles figures”, proposent des ressortissants de la province de l’Équateur réunis au sein d’une structure à Kinshasa.

Ramami