Traque des bandits à Lubumbashi : La police sollicite la collaboration des «wewas»

La police urbaine de la ville de Lubumbashi a sollicité, ce mardi 14 mars, lors d’une rencontre avec les motocyclistes devant le bâtiment de l’Assemblée provinciale du Haut-Katanga, la coopération avec les “Wewas” pour traquer les bandits et mettre fin à l’insécurité dans la ville.

D’après le Major de la Police Nationale Congolaise, Charles Lwamba, cette collaboration est un moyen de faire participer les motocyclistes «wewas» dans la lutte contre la criminalité à Lubumbashi, lorsque tout le monde sait qu’ils sont pointés du doigt sous prétexte qu’ils sont auteurs de ces actes odieux. Ici, les responsabilités qu’on leur confie permettront de susciter en eux un élan patriotique.

« (…) Nous avons enregistré plusieurs cas de meurtres à Lubumbashi et cette collaboration permettra de mettre fin à cette ère de détresse que connaît la ville», a déclaré le Major de la PNC, Charles Lwamba.

Pour leur part, les motocyclistes «wewas» se sont sentis “considérés” par les autorités militaires en les associant dans la lutte contre la criminalité. Pour eux, ce signal fort démontre la volonté des autorités du pays de mettre la main sur tous les auteurs de meurtres à Lubumbashi.

« C’est un grand sentiment de joie qui nous anime aujourd’hui en sachant que les autorités policières comptent sur notre collaboration pour arrêter les bandits et restaurer la paix. La ville de Lubumbashi mérite la paix et nous allons y parvenir », a déclaré un motocycliste à yabisonews.cd.

Notons que la ville de Lubumbashi fait actuellement face à la montée de l’insécurité comme jamais auparavant. Ici, plusieurs corps sans vie sont découverts emballés dans des sacs dans différents coins de la ville.

 

Partager

Votre marque mérite une visibilité

Mettre votre publicité ici (365 x 270 px)
Derniers articles
Catégories

Restez connecté

Rejoignez notre newsletters pour être informé de toutes nos publications.