Urgent : La Cour de cassation accorde une liberté provisoire à Kamerhe moyennant une caution de 500.000 USD (Proches)

Des sources proches du dossier confirment la liberté provisoire accordée ce lundi 6 décembre à Vital Kamerhe. L’Information est confirmée par un membre de la cellule de communication de la Cour de cassation joint par Yabisonews.cd.

Le tableau médical “trés critique” de l’ex-Directeur de cabinet de Félix Tshisekedi aurait pesé dans l’appréciation de la Cour de cassation, confirment certaines sources judiciaires.

Mais, toujours est-il que “le président de l’Union pour la nation congolaise (UNC) devrait payer une caution estimée à 500.000 USD avant de quitter la prison”, ajoutent nos sources promettant l’annonce officielle de la Cour de cassation dans les heures qui suivent.

Ramami et Israël Senga